Liaison Collège-Lycée autour du Prix Carbet

LIAISON COLLEGE-LYCEE AUTOUR DU PRIX CARBET DES LYCEENS 

Pour la 2e année, à l'initiative du professeur documentaliste M. Fajou et de la professeure de lettres Mme Dolium, une classe de 3e participe au Prix Carbet des Lycéens, en collaboration avec l'association Arts lycéens, organisatrice de la manifestation (inter-académique) et des enseignants du Lycée Général et Technologique parrain du collège.  Cette année c'est la 3e Thélier qui a été retenue. Les élèves ont travaillé sur 2/6 oeuvres en compétition : Quand la montagne explosera de l'auteur guadeloupéen E. Broussillon et By the river of Babylon du jamaïcain Kei Miller et créé un blog https://micheletlgtb.wixsite.com/website, qu'ils coaniment avec leurs camarades de 2nde 3 Euro-Caribéenne du LGT Baimbridge. Le projet prévoit en outre une participation à la cérémonie de remise du Prix, en présence de leurs camarades lycéens, le 17 avril 2019 à la salle Laura Flessel de Petit-Bourg. Enfin, ils sont invités au LGT Baimbridge, dans le cadre de la traditionnelle tournée de l'auteur primé, la semaine qui suivra. 
N'hésitez pas à encourager nos bloggeurs en allant voir et en commentant leurs "posts".

Ecrire et dire contre le harcèlement en 6e

ECRIRE ET DIRE CONTRE LE HARCELEMENT ET RENFORCER L'ESTIME DE SOI

Au mois d’Octobre 2018, j’ai conduit chacun de mes élèves de la 6
eme Turquoise à écrire un conte.

Le 08 Novembre, au CDI du collège Michelet, lors d’une merveilleuse rencontre avec un conteur Antillais de renom, Benzo , les élèves, pour mieux « dire leurs contes », ont posé des questions très pertinentes :

  • Comment poser sa voix ?

  • Comment jouer avec sa voix pour donner vie aux personnages ?

  • Comment amuser son public ?

  • Comment travailler la gestuelle ?

  • C’est beaucoup plus amusant de commencer le conte par « yé krik ! yé krak ! ». Puis-je faire de même ?

Le 19 novembre, à la Salle Sonis, pour conclure la séquence « le monstre aux limites de l’humain », j’ai tenu à ce que mes élèves assistent à la mise en scène du conte « Mano et le macaque » qui portait sur le harcèlement à l’école, problématique qui me permet ainsi de travailler deux compétences :

- La maîtrise de la langue française

- La connaissance des principes et fondements de la vie civique et sociale.

Ainsi, les élèves heureux et débordants d’imagination, seront capables de mettre en scène leurs contes et de porter une réflexion sur le harcèlement et l’estime de soi.

Mme LAMBOURDIERE Claudia

Professeur de Lettres Modernes