Semaine de la Presse,

SEMAINE DE LA PRESSE : DES ECRIT POUR S'INFORMER
La semaine de la presse se fête aussi au CDI. Les élèves de la 5e Rose des Vents ont eu droit, vendredi 22 mars, à une séquence intitulée "Des écrits pour s'informer" proposée par Mme Lambourdière, professeur de lettres et M. Fajou, professeur documentaliste. Au cours de cette séquence, ils ont pu découvrir un panel de titres de la presse écrite française gràce au colis presse offert par le CLEMI, approcher la notion de circuit de l'information, distinguer actualité locale, nationale et internationale et réfléchir à l'épineuse question de l'évalutation de l'information, notamment, dans ce contexte troublant des réseaux sociaux. Focus en images.
 



Projet Prix Carbet des Lycéens 2019(2/2)

PROJET PRIX CARBET DES LYCEENS(2/2)

Pour la deuxième année, une classe de 3e (cette année la 3e Thélier) a pris part au Prix Carbet des Lycéens dans le cadre d'un projet de liaison collège-lycée initié par le professeur documentaliste, M. Fajou, en collaboration avec Mme Dolium, la professeure de lettres de la classe. Nous vous avions déjà présenté l'action lors de l'annonce du blog créé pour l'occasion (cf Article http://collegemichelet.fr/index.php?id_menu=16&id_article=109).
Pour rappel, le projet permet aux collégiens de se frotter à la littérature caibéenne et de goûter au bouillonnement littéraire du dispositif. En effet, PCL est une manifestation créée par l'association Arts lycéens du Lycée des Droits de l'Homme ayant pour but de promouvoir les textes et les auteurs du bassin caribéen en faisant des élèves, à côté des livres, les protagonistes principaux d'une compétition littéraire. Ceux-ci sont totalement investis, de la séléction des oeuvres au choix du lauréat. 
Les 3e Thélier, avant de participer, le 22 mai dernier, à la cérémonie de remise du Prix à la Salle Laura Flessel (Petit-Bourg), ont lu deux des six oeuvres en lice : Quand la montagne explosera du guadeloupéen Eddy Broussillon et By the river of Babylon du talentueux Kei Miller (Jamaïque). C'est d'ailleurs ce dernier qui a reçu le prix cette année après avoir été plébiscité par les 200 élèves du jury. Mais contrairement à la tradition Kei Miller n'a pas pu faire le déplacement et c'est sans lui que la fête a eu lieu.